La dissociation alimentaire

Ma technique d'amaigrissement et de mise en forme est basée, en autres, sur le principe de l'alimentation dissociée.

Qu'est-ce que l'alimentation dissociée?

C'est ne pas mélanger les familles alimentaires entre elles. En particulier, selon mon approche, il faut séparer les protéines animales (viandes, volailles, poissons, oeufs et laitages ou fromages) des féculents (les amidons, les céréales et les légumineuses) et des fruits et sucres (miel, sirop de dattes, etc.).

Notons bien que les légumes se combinent sans problème avec les protéines et les féculents.

Il existe différents degrés de dissociation :

-        La dissociation « aberrante » (par exemple celle du Dr. Hermon) : une semaine de concombres et de fromage blanc, ou une semaine de viandes et volailles avec légumes verts, ou une semaine de poissons, oeufs et légumes verts, ou bien une semaine de riz complet.

 

-        La dissociation « journalière » : soit une journée de fruits, soit une journée de féculents avec légumes, soit une journée de protéines avec légumes. Peut être pratiquée exceptionnellement, sur une très courte période, pour perdre rapidement 3-5 kilos.

 

-        La dissociation que je préconise en phase d'amaigrissement et de stabilisation :

dans une même journée nous aurons

·         1 ou plusieurs repas de fruits

·        1 ou plusieurs repas de féculents avec des légumes

·        1 ou plusieurs repas de protéines avec des légumes

 

-         La dissociation « bonne santé » que je préconise  pour les personnes sans excés de poids, enfants et adultes, ou pour les personnes qui ont besoin de grossir :

 

dans un même repas, on consommera d'abord les fruits et les sucres, ensuite les féculents et les légumes et enfin les protéines et légumes.

 

La dissociation alimentaire est injustement contestée par de nombreux médecins et nutritionnistes. Or, tout enzymologue préconisera cette approche! Ainsi, le Dr William Howard  Hay (médecin adepte des médecines naturelles) et Dr Herbert M. Shelton (naturopathe) condamnent, dès le début du vingtième siècle lors de la découverte des premières enzimes, l'alimentation dite « équilibrée » où l'on mélange dans un même repas les différents aliments.

 

Pourquoi la dissociation alimentaire est-elle si importante?

Il faut savoir que la dissociation alimentaire répond aux lois de la physiologie et de l'enzymologie et assure une bonne digestion des aliments, sans fermentation ni putréfaction (selles inodores) et sans formation de gaz intestinaux.

La fermentation induit la formation d'alcool (il est très nuisible pour le foie et il inhibe la pepsine, enzime primordiale dans la digestion des protéines) et de gaz carbonique (gaz inodore).

La putréfaction induit la formation de gaz malodorants et la formation de poisons responsables de maux divers – maux de tête, douleurs musculaires, etc. – et « réveillent » des maladies latentes qui sommeillent en nous.

Les gaz intestinaux sont évacués naturellement ou bien passent dans la lymphe. Les poisons et les gaz qui s'accumulent dans la lymphe sont parmi les causes de la formation de la cellulite.